• Bonjour,

    Je vous présenterai bientôt une autre façon de semer sur un terrain enherbé (ancienne prairie). C'est une méthode efficace à petite échelle, rapide à mettre en oeuvre, peu onéreuse en efforts et en argent.

    Cet hiver j'ai été me former à la tonte de brebis et actuellement je parcours les routes pour les tondre : www.tondeurdemouton.be

    à bientôt


    votre commentaire
  • Semer, rien de plus simple à priori, hormis quelques précautions quant au traitement préventif des grains. En effet les membres du réseau semence paysannes ont constaté une recrudescence de la carie, une sorte de champignon qui se trouve parfois déjà sous forme de spore sur le grain qui va être semé. Il s'infiltre ensuite dans le grain au moment de la germination et apparaît sous forme de spores noires remplaçant le grain lors de la récolte, son pouvoir de propagation est très important.

    La conséquence pour le cultivateur est dans le pire des cas la perte totale de la récolte. Prévenu des mises en garde j'ai donc traité les semences. Il existe tout une série de traitements : thermiques, mécaniques, chimiques, ...

    Je commence évidemment par les méthodes naturelles et on verra le résultat. A priori l'année prochaine je ne sèmerai pas au même endroit, donc je prend le risque de perdre la récolte et je traite uniquement avec du vinaigre d'alcool ou de la farine de moutarde jaune. Le vinaigre en trop grande quantité pourrait affecter la germination, la farine de moutarde non.

    Pour le traitement au vinaigre il suffit d'un bref trempage des grains dans une dilution de vinaigre/eau à concurrence de 2/1. La dose à appliquer est de 2l de vinaigre + 1l d'eau pour 1 quintal (100 kg). J'ai pas vraiment suivi ce dosage vu la petite quantité de grains à traiter, j'ai simplement mélange le grain dans une cuillère et puis semé aussitôt, voici la vidéo :


    votre commentaire
  • Les étapes sont relativement simple après avoir préparé un beau lit pour les semences, il suffit de décider de la densité du semis et on y va. On m'a conseillé 100 graines par m² pour les anciennes variétés, donc 5 lignes de 1m espacées de 20 cm avec 1 graine tous les 5cm. Bon ben c'est pas une science donc, pas de chichis, on y va :

    d'abord 1 petit coup de râteau, c'est pas obligatoire, mais c'est comme ça que j'ai fait

    ensuite tracer les sillons à environ 2cm de profondeur

    puis traiter les grains

    et enfin semer et refermer par dessus

    et quand tout est fini on a planté des bâtons he

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique